Pyrénées-infos.com
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
      

Faits divers février 2012

mercredi 29 février 2012 par Rédaction

Barèges : : une skieuse sérieusement blessée

Hier, vers 14h30, les CRS du poste de Gavarnie sont intervenus sur les pistes de la station de Barèges pour porter secours à une skieuse, âgée de 38 ans, de la région bordelaise, qui s’était sérieusement blessée après avoir chuté. Souffrant d’un traumatisme crânien avec perte de connaissance, elle a été transportée par l’hélicoptère de la gendarmerie au centre hospitalier de Tarbes.
[marron]Mis en ligne mercredi 29 février 2012[/marron]

Feux de broussailles

Les sapeurs-pompiers sont intervenus à plusieurs reprises pour éteindre des feux de broussailles et éviter qu’ils se propagent. Tibiran-Jaunac, Hourc, Mascaras, Ibos et Juillan ont été les endroits où ils se sont rendus.
[marron]Mis en ligne mercredi 29 février 2012[/marron]

==================

Hiis : un automobiliste de 19 ans perd la vie

Encore un dramatique accident sur la route. Dimanche, à 16h15, Vivien Mehay, 19 ans, demeurant à Juillan, a perdu le contrôle de son 4x4 dans un chemin communal entre le cimetière et le château d’eau, à Hiis, village proche de Montgaillard. Le véhicule a basculé dans le fossé. Sous le choc, le jeune automobiliste a été éjecté et a été tué sur le coup. Son frère, Florent, âgé de 31 ans, passager avant, n’a été que légèrement blessé.
[marron]Mis en ligne mardi 28 février 2012[/marron]

La Mongie : pronostic vital engagé pour l’employé de la régie

Gérard Palasset, employé de la régie du Pic du Midi, par ailleurs maire de Tramezaïgues, qui a chuté lourdement, dimanche après-midi, du toit de la gare du téléphérique, souffre d’un grave traumatisme crânien. Son pronostic vital est engagé. Une cellule psychologique a été mise en place au sein de la Régie.
[marron]Mis en ligne mardi 28 février 2012[/marron]

==================

Montaner (64) : Xavier Angély mis en examen pour homicide volontaire et écroué à la maison d’arrêt de Pau

Mis en examen pour le meurtre de sa femme et la tentative d’homicide sur ses enfants, Xavier Angely a été écroué dimanche à la maison d’arrêt de Pau. Les éléments à charge sont nombreux.

Xavier Angely , 35 ans, a été placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Pau, hier midi, par un juge des libertés et de la détention. Peu auparavant, il avait été mis en examen par une juge d’instruction paloise pour l’homicide sur sa femme et la tentative de meurtre sur ses deux enfants, âgés de 7 et 10 ans.

Depuis son placement en garde à vue vendredi matin, il n’a rien reconnu mais les gendarmes de la section de recherches de Pau ont accumulé des éléments à charge l’impliquant dans le meurtre de son épouse de 32 ans, Sandra Pouts-Angely. Selon le procureur de la République de Pau, Jean-Christophe Muller, la jeune femme a été tuée à l’arme blanche, « entre 23 h 30 et 1 heure du matin » dans la nuit de jeudi à vendredi, dans leur maison située à Montaner, une commune située entre Pau et Tarbes.
[marron]Mis en ligne lundi 27 février 2012[/marron]

La Mongie : un employé sérieusement blessé en tombant du toit de la gare

Hier, en début d’après-midi, un employé de la régie du Pic du Midi, âgé de 54 ans, est tombé du toit de la gare du téléphérique, entraîné par un bloc de glace qu’il venait enlever. Il a chuté lourdement d’environ 4 m, tombant sur la tête. Médicalisé sur place, il a été ensuite évacué par l’hélicoptère de la gendarmerie vers le CHU de Purpan, à Toulouse. Son état était jugé sérieux.
[marron]Mis en ligne lundi 27 février 2012[/marron]

==================

Montaner (64) : une mère de famille tuée, son mari en garde à vue

Le corps de Sandra Pouts-Angely, 32 ans, a été découvert dans l’incendie de sa maison, hier à Montaner (64). Ses enfants, âgés de 10 et 7 ans, réveillés par l’odeur de fumée, ont donné l’alerte.

Le village béarnais de Montaner, proche du département des Hautes-Pyrénées, est sous le choc, , après le meurtre de Sandra Pouts-Angely. Le corps de cette femme de 32 ans, mère de deux enfants de 10 et 7 ans, a été retrouvé dans la nuit de jeudi à vendredi, dans l’incendie de sa maison. Elle a été tuée de plusieurs coups portés à l’arme blanche. Son meurtrier a ensuite mis le feu au pavillon où dormaient les deux enfants.

L’aîné a été réveillé par l’odeur de fumée, peu avant 2 heures, et a découvert sa mère gisant dans une mare de sang. Faisant preuve d’un impressionnant sang-froid, l’enfant a appelé le 17. « Maman est morte et il y a le feu », a-t-il dit en substance. Il est allé ensuite réveiller sa petite sœur et tous deux se sont réfugiés chez leurs grands-parents maternels, des agriculteurs retraités résidant à proximité.

Légèrement intoxiqués par les fumées et très choqués, les enfants ont été évacués à l’hôpital de Pau, où ils se trouvaient toujours hier soir. « Un soutien psychologique est en cours et nous avons saisi l’Association d’aide aux victimes pour cette famille », a précisé le procureur de Pau, Jean-Christophe Muller.

Rapidement, la thèse d’un drame conjugal était envisagée. La victime venait de se séparer de son mari et père de ses enfants, Xavier Angely, 35 ans, qui ne vivait plus au domicile familial depuis quelques jours. Introuvable dans un premier temps, Xavier Angely a été localisé hier matin, chez des amis, à Jurançon. Interpellé, il a été placé en garde à vue à la gendarmerie de Pau. Il y était toujours hier soir et n’avait passé aucun aveu.
[marron]Mis en ligne samedi 25 février 2012[/marron]

==================

Tarbes : le meurtrier présumé a un gros trou de mémoire

David Dindau, 40 ans, meurtrier présumé d’Alain Armengaud, a été présenté hier soir, au pôle de l’instruction de Pau. Il a été mis en examen pour homicide volontaire et écroué.

Après l’audition du principal suspect, on ignore de façon précise les raisons du drame qui s’est noué, mardi soir, dans un des anciens pavillons de la SNCF, 30, rue Emile-Pereire à Tarbes. Chantal Firmigier-Michel, procureur de la République, a déclaré que l’audition n’avait pas appris grand-chose, le meurtrier présumé ayant un gros trou de mémoire. Il ne se souvient d’ailleurs pas d’avoir lui-même téléphoné au commissariat, ignore les raisons de sa dispute avec son camarade et ne se rappelle pas de l’avoir frappé. L’autopsie du corps de la victime devrait apporter des éléments précis. David Dindau a déjà été condamné dix fois pour violences, surtout conjugales, et ivresses publiques.
[marron]Mis en ligne vendredi 24 février 2012[/marron]

Tarbes : Fermeture du Paradiz

Le tribunal correctionnel a prononcé la fermeture définitive du Paradiz (ancien club Dreams), situé rue Despourrins à Tarbes. Son gérant a comparu pour « exploitation d’un débit de boissons malgré interdiction de plein droit ».
[marron]Mis en ligne vendredi 24 février 2012[/marron]

La Mongie : reconstitution de l’accident qui a coûté la vie à une fillette de 12 ans

Hier soir, sur le domaine de la station de La Mongie, a eu lieu la reconstitution du drame qui a coûté la vie, la veille, à une fillette de 12 ans, originaire de Loire-Atlantique, qui faisait de la luge et qui a fini par s’encastrer dans la fraise d’une dameuse partant en direction du Tourmalet. La compagnie de gendarmerie de Bagnères-de-Bigorre a été chargée de l’enquête.
[marron]Mis en ligne vendredi 24 février 2012[/marron]

Hautacam : deux jeunes enfants se télescopent

Hier, en début d’après-midi, deux enfants, âgés d’une dizaine d’années, qui skiaient sur la station du Hautacam, se sont télescopés. L’un d’eux, blessé au visage, a été évacué par l’hélicoptère de la gendarmerie vers l’hôpital de Tarbes.
[marron]Mis en ligne vendredi 24 février 2012[/marron]

Gavarnie : un skieur accidenté

Hier, vers 12h30, un skieur s’est fracturé le fémur en chutant sur la piste. L’hélicoptère de la gendarmerie l’a évacué vers l’hôpital de Tarbes.
[marron]Mis en ligne vendredi 24 février 2012[/marron]

Cauterets : deux skieurs blessés

Deux interventions en même temps pour les gendarmes du PGHM. . A 14h30, ils ont porté secours, à un skieur, âgé de 50 ans, originaire de la région toulousaine, victime d’un traumatisme facial. Pendant ce secours, un skieur espagnol, âgé de 33 ans, est tombé hors piste et s’est fracturé la jambe. Tous deux ont été évacués par hélicoptère sur le centre hospitalier de Tarbes.
[marron]Mis en ligne vendredi 24 février 2012[/marron]

Lourdes : perte de contrôle

Hier matin, vers 8h30, un automobiliste circulant dans le sens Tarbes-Lourdes n’a pu maîtriser son véhicule qui a percuté trois voitures situées devant lui, à hauteur du magasin Bricolage. Le choc a été violent. L’accident a fait deux blessés légers. La circulation a été ralentie durant quelques instants.
[marron]Mis en ligne vendredi 24 février 2012[/marron]

==================

Tarbes : un homme de 57 ans tué à l’arme blanche

C’est un drame sur fond d’alcool qui s’est joué, mardi, dans la soirée, dans un des anciens pavillons de la SNCF, 30, rue Emile-Pereire à Tarbes. Il était un plus de 22h, quand un homme signale au commissariat de police avec son téléphone portable qu’il vient de tuer un copain. Les services de police localisent son appel dans le quartier Massey et entreprennent immédiatement des recherches. Des traces de sang les conduisent dans un des anciens pavillons de la SNCF. Ils découvrent à l’intérieur un homme de 57 ans, Alain Armengaud, baignant dans une mare de sang. Dans la même pièce, se trouve un autre individu, complètement ivre. Celui-ci est amené au commissariat et placé en cellule de dégrisement. Le matin, il est placé en garde à vue. Les premiers éléments de l’enquête tendraient à révéler que la victime a été probablement tuée à l’arme blanche. Un balai taillé en biseau a été également retrouvé dans la maison. L’auteur présumé n’avait pu encore être entendu en début d’après-midi, son état ne le permettant pas. On connaîtra les causes exactes du décès après l’autopsie qui sera pratiquée ce matin à l’institut médico-légal. Il semble que l’auteur présumé ne soit pas inconnu des services de police. Dans le voisinage, on n’a rien entendu . Ce drame a évidemment choqué les riverains. La victime n’avait pas de comportement étrange.
[marron]Mis en ligne jeudi 23 février 2012[/marron]

La Mongie : une fillette tuée par une dameuse

Hier, vers 17h45, une fillette âgée d’une dizaine d’années pratiquait de la luge, sur le secteur Baby à La Mongie. Le domaine skiable était fermé et les équipes de la station commençaient l’entretien des pistes. Que s’est-il passé ? La luge a, semble-t-il, percuté une dameuse. L’enfant est décédée malgré l’intervention des secours. A la suite de ce drame, une cellule psychologique a été mise en place.
[marron]Mis en ligne jeudi 23 février 2012[/marron]

Troumouse : une cordée anglaise bloquée sur la cascade de glace

Dans la nuit de mardi, deux alpinistes anglais se sont retrouvés bloqués sur une cascade de glace, au cirque de Troumouse. Leur corde venait d’être coincée. Ils avaient commencé l’ascension en début d’après-midi et n’avaient pu se dégager. La nuit tombée, des grimpeurs espagnols entendant des cris ont alerté les secours. Une cordée de 4 hommes du PGHM de Pierrefitte-Nestalas sont partis en pleine nuit et ont récupéré les deux Anglais, frigorifiés.
[marron]Mis en ligne jeudi 23 février 2012[/marron]

Vic-Bigorre : 5 blessés légers

Hier, à 14h45 , au rond-point sur de Vic-en-Bigorre, une collision entre deux voitures a fait 5 blessés légers qui ont été transportés au centre hospitalier de Tarbes par les sapeurs-pompiers.
[marron]Mis en ligne jeudi 23 février 2012[/marron]

Soublecause : un camion accidenté

Mardi, vers 17h, sur la RD 935 , à Soublecause, un semi-remorque s’est renversé. Il n’y a pas eu de blessé. Par contre, l’accident a perturbé la circulation.
[marron]Mis en ligne jeudi 23 février 2012[/marron]

==================

18 mois avec sursis pour le braquage du bureau de tabac de Séméac

G.T., 18 ans, a comparu hier devant le tribunal correctionnel pour le braquage du bureau de tabac de Séméac, commis le 8 février dernier, en compagnie de deux mineurs, lesquels seront jugés par le tribunal pour enfants. La buraliste, Arlette Crolet, ne s’était pas laisser intimider, parvenant à faire fuir le trio avec un « taser ». G.T. qui n’a rien d’un délinquant, regrette cette lâche agression et a demandé pardon à Arlette Crolet. La procureure a requis une peine d’avertissement. Finalement, le tribunal a condamné G.T. à 18 mois de prison avec sursis, mise à l’épreuve, obligation de travail ou formation, interdiction d’entrer en contact avec la victime, interdiction de détenir une arme, et à verser 1900 euros de dommages et intérêts à Arlette Crolet.
[marron]Mis en ligne mercredi 22 février 2012[/marron]

==================

Orleix : perte de contrôle, deux blessés graves

Hier, vers 14h, sur la RN 21, à hauteur du pont du centre Leclerc d’Orleix, pour une raison indéterminée, un automobiliste, âgé de 73 ans, demeurant dans le Lot-et-Garonne, a perdu le contrôle de son véhicule qui se dirigeait vers Tarbes. Le C15 a fait une embardée et a terminé sa course contre un arbre. Le conducteur et son épouse, âgée de 69 ans, ont été grièvement blessés. Les pompiers ont du procéder à la désincarcération de la voiture pour dégager le couple de retraités qui a été transporté au centre hospitalier de Tarbes.
[marron]Mis en ligne mardi 21 février 2012[/marron]

Tarbes : feu de cartons dans une boulangerie

Dans la nuit de dimanche à lundi, les pompiers sont intervenus à la boulangerie-pâtisserie Garcia, sise 16, rue du Maquis de Sombrun, à Tarbes. Des cartons, situés à l’arrière de la boutique avaient pris feu. Les dégâts ont été peu importants.
[marron]Mis en ligne mardi 21 février 2012[/marron]

Lourdes : fuite de gaz, 33 personnes évacuées par précaution

Hier, en fin de matinée, une conduite de gaz a été endommagée sur un chantier de la rue des Epoux Chayé. Les agents de GDF sont intervenus pour colmater la brèche, 33 personnes habitant dans les maisons proches ont été évacuées par mesure de précaution. Tour est rentré dans l’ordre en début d’après-midi.
[marron]Mis en ligne mardi 21 février 2012[/marron]

Lourdes : à 10h30 du matin, il pilotait un scooter avec 2,32g dans le sang !

Vendredi, à 10h20, les gendarmes ont interpellé un pilote de scooter dont l’attitude leur paraissait étrange. Et pour cause : le contrôle d’alcoolémie a révélé un taux de 2,32g d’alcool dans le sang. Ce Lourdais, âgé de 50 ans, sans profession, récidiviste, comparaîtra prochainement devant le tribunal correctionnel de Tarbes.
[marron]Mis en ligne mardi 21 février 2012[/marron]

==================

La Mongie : un skieur girondin emporté par une avalanche

Un skieur de 36 ans, résidant à Andernos (Gironde) , père de trois enfants de 3, 5 et 8 ans, était entre la vie et la mort, hier soir, après un accident de ski survenu en début d’après-midi à La Mongie. Le skieur girondin a été emporté par une avalanche alors qu’il évoluait seul en hors-piste, dans le secteur du Pain de Sucre, à plus de 2 200 mètres d’altitude.

Un moniteur de ski, intrigué par une coulée de neige visible depuis les pistes, a donné l’alerte vers 13 h 30. Arrivés les premiers, des pisteurs ont aperçu un ski sortant de la poudreuse. Immédiatement, un important dispositif de secours était déclenché. Sur place, on notait une quarantaine de personnes, moniteurs, pisteurs et CRS de Saint-Lary. Très vite, grâce à l’Arva qu’elle portait sur elle, la victime a été retrouvée.

En arrêt cardiaque et souffrant d’une grave hypothermie - sa température corporelle n’était que de 27 °C au moment de sa prise en charge par les secours -, le skieur girondin n’a pu être réanimé que dans l’hélicoptère de la gendarmerie qui l’a évacué vers l’hôpital de Tarbes. « Il a passé plus d’une demi-heure sous une trentaine de centimètres de neige, précisait un secouriste. La plaque qui s’est détachée sur son passage l’a emporté sur près de 150 mètres et lui a fait sauter une barre rocheuse d’une vingtaine de mètres. » Son état étant très préoccupant, le skieur a été transféré dans un second temps au CHU de Rangueil, à Toulouse, où il se trouvait dans le coma, hier soir. Hélas, on devait apprendre son décès ce dimanche matin au CHU de Toulouse.

Ce skieur expérimenté, en vacances dans la station avec sa famille, ne pensait certainement pas déclencher une avalanche, le risque étant faible, selon Météo France, pour la journée d’hier.

« Mais il peut être très fort par endroits », martèle Henri Mauhourat, le directeur du Grand Tourmalet, qui lance un appel à la prudence aux nombreux skieurs présents dans les stations en cette période de vacances scolaires pour les zones A et C.
Un phénomène qui n’est pas propre à La Mongie puisque un surfeur a été emporté par une avalanche non loin de là, à Saint-Lary. La victime pratiquait également du hors-piste.

Originaire de Montauban, ce snowboarder de 32 ans, eu beaucoup plus de chance que son homologue girondin. Il n’a pas été entièrement enseveli, sa tête dépassant de la neige. Des témoins ont assisté à la scène et ont aussitôt donné l’alerte. L’homme est indemne.


[marron]Mis en ligne dimanche 19 février 2012[/marron]

==================

Tribunal correctionnel : condamnation d’un automobiliste reconnu responsable d’un accident mortel

Le 25 juillet 2011, à 8 heures du matin, un ensemble routier conduit par Lionel Denizard circule dans le sens Lourdes - Tarbes. Sa vitesse n’excède pas 80 km/h, lorsque surgit à sa droite une voiture avec une remorque transportant des agneaux. Au volant, Bernard Allègre s’est engagé sur la RN 21 sans marquer le "Cédez le passage", à la sortie de la bretelle d’Ossun. Le chauffeur de l’ensemble routier freine brusquement pour éviter de percuter la voiture. Sa remorque se met aussitôt en portefeuille, en travers elle va percuter de plein fouet une voiture qui survient en face et conduite par Pierre Pitot, 32 ans, demeurant à Oursbelille. Le malheureux est tué sur le coup. Dans son jugement, le tribunal correctionnel a relaxé le routier, jugeant qu’il n’avait aucune responsabilité dans l’accident. Par contre, il a condamné le conducteur de la voiture qui n’a pas respecté la priorité et qui a été reconnu entièrement responsable. Verdict : 18 mois de prison avec sursis, huit mois de suspension de permis de conduire, 200 euros d’amende et une somme de 77 000 euros de dommages et intérêts à verser à la famille de de la victime.
[marron]Mis en ligne mercredi 15 février 2012[/marron]

Galan : arrestation de deux cambrioleurs

Les gendarmes de Galan ont procédé à l’arrestation de deux individus qui s’étaient rendus coupables de vols et de vandalisme, la veille de la célébration de la Sainte Barbe à Galan. Ils ont été confondus par les empreintes digitales qu’ils avaient laissées sur les lieux. Ces deux jeunes comparaîtront prochainement devant le tribunal de grande instance de Tarbes.
[marron]Mis en ligne mercredi 15 février 2012[/marron]

==================

Le pyrénéiste espagnol est décédé

Le pyrénéiste espagnol qui faisait partie d’une cordée originaire du Pays basque espagnol et qui avait dévissé samedi soir sur 200 mètres alors que ces alpinistes effectuaient l’ascension du Soum de Léviste, n’a pas survécu à ses blessures. En un mois, c’est la deuxième victime au Soum de Léviste. La neige dure et la glace expliquent ces accidents dramatiques. Depuis un mois, cela porte à six le nombre de tués en montagne, dans les Hautes-Pyrénées.
[marron]Mis en ligne mardi 14 février 2012[/marron]

Les pompiers sur la brèche

Hier, les sapeurs-pompiers du département ont effectué de nombreuses sorties. Une dizaine pour des feux de cheminée, une vingtaine pour des ruptures de canalisations et une pour éteindre l’incendie d’une moto-pompe, à Soréac.
[marron]Mis en ligne mardi 14 février 2012[/marron]

Souin : sortie de route

Hier après-midi, un jeune automobiliste a eu beaucoup de chance sur la route du Hautacam, au-dessus du village de Souin. En croisant un véhicule qui descendait, il a perdu le contrôle et c’est un arbre qui a arrêté le véhicule qui plongeait dans un ravin. Les trois occupants ont été légèrement blessés et évacués vers le centre hospitalier de Lourdes.
[marron]Mis en ligne mardi 14 février 2012[/marron]

==================

Soues : un militaire du 1er RHP se tue en moto

Samedi après-midi, sur la route départementale 92, à Soues, Maxime Garibotti, âgé de 20 ans, militaire au 1er RGP, originaire d’Aix-en-Provence, s’est tué en moto alors qu’il effectuait une sortie avec des camarades du régiment. Un concessionnaire tarbais leur avait prêté trois motos pour les essayer. Entre le giratoire des Quatre-Chemins et le carrefour de la pharmacie, à Soues, les trois motards ont amorcé un dépassement de plusieurs voitures. Le premier est passé sans problème. Par contre, le second n’a pas eu le temps de se rabattre pour éviter une voiture arrivant en face. Le choc a été terrible, le motard est mort sur le coup. La Renault Laguna a été projetée dans le fossé et son conducteur n’a été que légèrement blessé. Le troisième motard a chuté dans le fossé en voulant éviter la collision. Il a été grièvement blessé et évacué vers le centre hospitalier de Tarbes par les sapeurs-pompiers. Une enquête a été ouverte par les services de police pour déterminer les causes exactes de cet accident.
[marron]Mis en ligne lundi 13 février 2012[/marron]

Saint-Lary : le corps du jeune Palois retrouvé

Hier, en fin d’après-midi, le corps de Benjamin Duhart, l’étudiant palois, âgé de 23 ans, disparu depuis le 29 janvier, sur la station de Saint-Lary, a été retrouvé en haut de la piste noire de Sarrat, dans le secteur du Touret. C’est un pisteur de la station, qui après avoir aperçu une jambe, a donné l’alerte. Cet élève-ingénieur aurait été victime d’une mauvaise chute à 100 mètres d’un poste de secours et 30 mètres d’une piste selon des informations de témoins que nous avons recueillies hier soir après la fermeture des pistes.
[marron]Mis en ligne lundi 13 février 2012[/marron]

Bours : incendie dans une maison

Hier matin, un incendie a causé d’importants dégâts dans une maison, située rue des Pyrénées, à Bours, propriété de la famille Lacassagne. Il n’y avait aucun occupant au moment du sinistre. Ce sont les voisins qui ont alerté les pompiers. Ceux-ci ont déployé de gros moyens pour circonscrire le sinistre.
[marron]Mis en ligne lundi 13 février 2012[/marron]

Feu au camp de Ger

Hier, deux hectares de végétation ont brûlé au camp militaire de Ger. D’importants moyens ont été déployés par les pompiers pour éviter la propagation de l’incendie. Il n’y avait pas d’activité militaire sur le camp à ce moment-là, ce qui devrait entraîner une plainte du chef de corps du 1er RHP à la gendarmerie.
[marron]Mis en ligne lundi 13 février 2012[/marron]

Un pyrénéiste espagnol dévisse sur 200m

Samedi, trois pyrénéistes basques avaient entrepris l’ascension du Soum du Léviste, au-dessus de la commune de Villelongue. Vers 14h, sur l’arête terminale, l’un d’entre eux a glissé et a chuté sur 200m environ. Polytraumatisé, il a été secouru par les gendarmes du PGHM de Pierrefitte-Nestalas alors qu’il se trouvait dans le coma. Il a été évacué vers le centre hospitalier de Tarbes.
[marron]Mis en ligne lundi 13 février 2012[/marron]

Cauterets : quatre personnes intoxiquées au monoxyde de carbone

Samedi, vers 3h45, les pompiers sont intervenus à la résidence Impérial, à Cauterets pour porter secours à 4 personnes victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone suite au mauvais fonctionnement du chauffage. Elles ont été transportées au centre hospitalier de Lourdes.
[marron]Mis en ligne lundi 13 février 2012[/marron]

5 sorties en montagne pour le PGHM

Hier, les secouristes du PGHM de Pierrefitte-Nestalas ont été sollicités à 5 reprises. Ils ont secouru une fillette victime d’une fracture du fémur à Gavarnie, un jeune skieur de 19 ans souffrant d’un traumatisme crânien après une chute à La Mongie, un randonneur qui s’était donné une entorse du genou à la Hourquette de Caderolle, un skieur qui avait sauté des barres rocheuses à Cauterets et qui était blessé au thorax et des pyrénéistes bloqués sur les cascades d’Héas. Toutes ces personnes ont été évacuées par l’hélicoptère de la gendarmerie vers le centre hospitalier de Tarbes.
[marron]Mis en ligne lundi 13 février 2012[/marron]

Sarrancolin : un incendie mobilise 40 pompiers

Un incendie s’est déclaré samedi, en fin d’après-midi dans le bâtiment de l’ancienne filature qui abrite aujourd’hui des logements. Une quarantaine de pompiers et une dizaine de véhicules ont été engagés. Plusieurs occupants ont été relogés.
[marron]Mis en ligne lundi 13 février 2012[/marron]

==================

Le froid perdure

Toujours des températures très basses sont relevées à la station Météo d’Ossun. Dans la nuit de mercredi à jeudi, le thermomètre a affiché des températures allant jusqu’à - 14,2° (à Gavarnie). Aujourd’hui, un léger redoux est annoncé avec des températures maximales de 2 à 3°.
[marron]Mis en ligne vendredi 10 février 2012[/marron]

Bordères-sur-l’Echez : Un voleur de plomb pris en flagrant délit

Dans la nuit de mardi à mercredi, les policiers ont interpellé un individu en flagrant délit de vol de plomb dans une entreprise de Bordères-sur-l’Echez. Il avait été repéré par les caméras de surveillance. Quatre complices ont réussi à s’enfuir. Ils sont tous domiciliés en Espagne. Au moment de son interpellation, l’individu avait déjà stocké une centaine de kilos de plomb destinés au marché espagnol où la revente est plus facile. Il a été placé en garde et comparaîtra prochainement devant le tribunal correctionnel.
[marron]Mis en ligne vendredi 10 février 2012[/marron]

Secours en montagne

Quatre sorties hier jeudi pour les hommes du PGHM et l’hélicoptère de la gendarmerie : dans le vallon du Balencous, un skieur a été victime d’une entorse du genou ; au cirque de Gavarnie, un pyrénéiste espagnol a été blessé à l’épaule et au thorax par la chute d’un bloc de glace ; à Luz-Ardiden, une snowboardeuse a été victime d’un traumatisme crânien et au snowpark de Barèges un jeune homme a été victime d’une luxation de l’épaule.
[marron]Mis en ligne vendredi 10 février 2012[/marron]

Gèdre : un enfant accidenté

Hier matin, à Gèdre, près de la maison du Parc national, un enfant a été renversé par un véhicule. Légèrement blessé, il a été transporté par les pompiers au centre hospitalier.
[marron]Mis en ligne vendredi 10 février 2012[/marron]

==================

Tribunal correctionnel : absence de regrets pour un automobiliste responsable de la mort d’un cycliste

Un automobiliste sri lankais, domicilié en Allemagne, responsable de la mort d’un cycliste bigourdan, le 2 avril 2010, à Escoubès-Pouts entre Loucrup et Lourdes, a été condamné à un an de prison avec sursis et un an de suspension du permis de conduire par le tribunal correctionnel de Tarbes. Il n’était pas présent à l’audience. L’épouse et la fille de la victime n’ont jamais reçu un mot de compassion ni de regret et ne connaîtront jamais le visage de l’auteur de cet accident mortel.
[marron]Mis en ligne jeudi 9 février 2012[/marron]

L’eau est revenue à Séméac

La situation est redevenue normale à Séméac après les importantes perturbations sur le réseau d’eau potable, survenues dans la journée de mardi. Le maire, Mme Isson, et le conseil municipal remercient les services du syndicat "Adour Coteaux" pour leurs interventions souvent difficiles.
[marron]Mis en ligne jeudi 9 février 2012[/marron]

Inondations suite au gel

Les pompiers sont intervenus hier encore pour des conduites d’eau qui se sont rompues consécutivement au gel dans des commerces de proximité ou chez des particuliers dans les secteurs de Tarbes et de Lannemezan.
[marron]Mis en ligne jeudi 9 février 2012[/marron]

Deux secours en montagne

Hier, les secouristes du PGHM de Pierrefitte-Nestalas sont intervenus à Cauterets et à Peyragudes où deux skieurs s’étaient blessés. Le premier était victime d’une fracture du tibia et le second touché sévèrement au thorax. Ils ont été évacués vers le centre hospitalier de Tarbes.
[marron]Mis en ligne jeudi 9 février 2012[/marron]

==================

Mort de Laurent Vallier et de ses 4 enfants au Cambodge : la thèse de l’assassinat écartée ?

Deux semaines après la découverte de cinq corps, ceux de Laurent Vallier, 42 ans, originaire de Luz-Saint-Sauveur, et de ses 4 enfants, dans un véhicule retrouvé près d’un étang, derrière la résidence familiale à Kompong Speu (Cambodge), l’enquête de la police cambodgienne exclut la thèse de l’assassinat et s’orienterait plutôt vers celle d’un quadruple infanticide suivi d’un suicide.
[marron]Mis en ligne mercredi 1 février 2012[/marron]

Assises : suspecté d’incendie volontaire, il est acquitté !

Hier soir, Patrick Thomas a été acquitté par la cour d’assises du crime d’incendie volontaire d’un appartement situé au quatrième étage d’un immeuble lourdais sis 2 rue de la Halle, , le 28 mai 2009. L’avocat général avait réclamé trois ans de prison ferme et mise à l’épreuve pendant deux ans. La cour a invoqué l’absence d’éléments directs ainsi que l’insuffisance des témoignages prouvant sa culpabilité.
[marron]Mis en ligne mercredi 1 février 2012[/marron]

Castelnau-Magnoac : Cambriolage

Hier matin, vers 7 heures, le gérant du bar de l’hôtel Dupont a constaté qu’un vol par effraction avait été commis dans son établissement. Un coffre, la caisse du PMU et la caisse d’une machine à jeu ont disparu. Le préjudice est estimé à 4000 euros environ.
[marron]Mis en ligne mercredi 1 février 2012[/marron]