Pyrénées-infos.com
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Faits divers (Août 2009)

lundi 31 août 2009 par Rédaction

Lourdes : ils allaient emporter des sacs de victuailles et du matériel informatique dans un établissement scolaire, la police les cueille à la sortie
Grâce la vigilance d’un voisin intrigué par des bruits au sein d’un établissement scolaire lourdais, la police a surpris deux individus, dans la nuit du lundi 24 au mardi 25 août, en flagrant délit de vol avec effraction. Les policiers lourdais avec le renfort des CRS 28 de Montauban ont d’abord interpellé un homme de 45 ans, demeurant dans la région tarbaise, tandis que son compère prenait la fuite. Ils s’apprêtaient à emporter une dizaine de sacs remplis de victuailles volées à la cantine, et du matériel informatique (une trentaine d’unités). Le complice, âgé de 20 ans, ancien élève de l’établissement, allait être rapidement identifié et interpellé à Tarbes. Tous deux sont très connus de la justice. Après avoir été présentés au parquet, ils ont fait l’objet d’une comparution immédiate. Le plus âgé a été condamné à 3 ans de prison dont deux avec sursis, le plus jeune à 2 ans de prison dont 18 mois avec sursis.
[bleu]Mis en ligne samedi 28 août 2009[/bleu]

Tarbes : collision
Hier, à 18h09, deux voitures sont entrées en collision, rue du Régiment de Bigorre. Un des deux conducteurs a été légèrement blessé et transporté au centre hospitalier par les sapeurs-pompiers.
[bleu]Mis en ligne samedi 28 août 2009[/bleu]

Argelès-Gazost : une personne âgée renversée
Hier, à 19h10, au rond-point dit du Petit-Champion à Argelès-Gazost, une septuagénaire a été renversée par une voiture. Blessée légèrement, elle a été transportée au centre hospitalier de Lourdes par les sapeurs-pompiers.
[bleu]Mis en ligne samedi 28 août 2009[/bleu]

Lourdes : feux de poubelles et de compteurs à gaz, 200 clients évacués
Cette nuit, vers 2h30, une quinzaine de sapeurs-pompiers sous les ordres du commandant Patrick Duarte sont intervenus au boulevard de la Grotte, à Lourdes, entre les hôtels « Aux Armes de Belgique » et « La Coupole » pour éteindre deux violents feux qui s’étaient déclarés dans deux conteneurs et qui s’étaient propagés dans les compteurs à gaz et d’électricité voisins. La hauteur des flammes atteignait presque 3m. Il a fallu couper l’électricité et les conduites de gaz et procéder à l’évacuation de trois hôtels du secteur. Près de 200 clients se sont donc retrouvés dans la rue avant d’être relogés par UNITALSI et la ville. Sur place, la police avait dressé un périmètre de sécurité. . L’opération qui s’est terminée à 6h16 n’a fait aucun blessé.
[bleu]Mis en ligne jeudi 27 août 2009[/bleu]

Grivèlerie dans 4 hôtels de Lourdes : un homme de 55 ans écroué
Un couple est descendu dans quatre hôtels de la ville de Lourdes, dormant, mangeant, buvant (appréciant visiblement le Madiran) et téléphonant aux frais de la princesse puisqu’il disparaissait en oubliant de régler la note. Un hôtelier qui en a été victime a informé plusieurs de ses collègues de la profession des possibles agissements délictueux de cet homme et de la femme avec photos à l’appui. Sur ses gardes, un autre hôtelier a eu des soupçons sur un couple et a appelé la police. Après avoir été interrogés, l ’homme et la femme ont reconnu les faits. Le premier, âgé de 55 ans, avait des antécédents et faisait également l’objet d’un mandat d’arrêt. Il a été écroué.

[rouge](Communiqué de la préfecture des Hautes-Pyrénées)[/rouge]
Un cas groupé d’infection par le virus de la grippe A (H1N1) 2009 vient d’être confirmé à Saint-Pé de Bigorre sur la base de résultats d’analyses virologiques réalisées sur trois malades. Cette situation concerne 24 adolescents accueillis pour un séjour temporaire s’achevant aujourd’hui dans une maison d’enfants à caractère sanitaire et 2 membres du personnel de l’établissement. Ces enfants ont été pris en charge médicalement dès la suspicion de syndrome grippal et isolés au sein de l’établissement. Leur état de santé n’inspire pas d’inquiétude. Les premiers enfants touchés ont vu leurs symptômes régresser en 48h. Aucune personne n’a nécessité d’être hospitalisée. Conformément aux préconisations, les mesures d’hygiène adaptées ont été observées par l’établissement en lien avec la DDASS des Hautes-Pyrénées. Le directeur de l’établissement a informé individuellement les parents des enfants malades. Comme prévu initialement du fait de la fin du séjour, les enfants regagneront tous leur domicile en transport individuel dès aujourd’hui". Au printemps, l’association qui gère l’établissement avait prévu la conduite à observer en cas d’épidémie. Ci-dessous les précisions du directeur Frédéric Callegari au micro de France Bleue Béarn :


[bleu]Mis en ligne jeudi 27 août 2009[/bleu]

Pujo : perte de contrôle
Hier matin, vers 8h15, sur la RD 835, entre Pujo et Andrest, un automobiliste a perdu le contrôle de son véhicule qui a percuté un platane en bordure de la chaussée. L’automobiliste été transporté le centre hospitalier pour y subir des contrôles. Une plaque de gravillons pourrait être à l’origine de cet accident.
[bleu]Mis en ligne jeudi 27 août 2009[/bleu]

Gare aux frelons asiatiques
Redoutables prédateurs pour les abeilles, ces frelons peuvent être aussi très dangereux pour l’homme. Surtout en cette période de l’année où les nids d’abeilles sont volumineux. Hier à Serres-Castet, dans le Béarn, quatre pompiers palois ont été sérieusement piqués en tentant de détruire l’un de ces nids, juché à une dizaine de mètres de hauteur, au sommet d’un chêne.Le nid était impressionnant.
[bleu]Mis en ligne jeudi 27 août 2009[/bleu]

Agression mortelle de Nay : le couteau retrouvé
L’arme du crime a été retrouvée dans l’enquête sur la mort du jeune Jérémy, samedi à Nay, sur les indications de l’un des cinq mis en examen dans l’affaire. Les gendarmes ont entrepris, hier, des recherches autour du rond-point de Bénéjacq, à 2 km du centre-ville de Nay. Le couteau, un canif d’une douzaine de centimètres, avait été lancé derrière une clôture. L’enquête se poursuit. Elle devrait rapidement confirmer que la victime n’était pas concernée par les différentes bagarres survenues peu avant le drame, samedi soir. Hier, les fêtes de Nay ont baissé le rideau avec un dernier hommage à Jérémy Censier. Les membres du canoë-kayak de la commune ont descendu le gave avec des flambeaux. Les obsèques de Jérémy Censier seront célébrées ce mercredi matin, à 10h30, à Saint-Cricq, dans le Gers.
[bleu]Mis en ligne mercredi 26 août 2009[/bleu]

Caches d’ETA : 800 kg d’explosifs saisis
Plus de 800 kilos d’explosifs ou de produits entrant dans leur composition ont été retrouvés dans les 12 caches de l’ETA mises au jour depuis six jours dans le sud de la France. "Ce coup porté à la logistique de l’ETA est très important, il n’y a pas eu de telles découvertes depuis 2004", a estimé le procureur de la République de Paris, Jean-Claude Marin ; Douze caches, toutes enterrées, de taille relativement modestes et situées à l’écart des populations (certaines étaient dissimulées dans des forêts), ont été mises au jour depuis le 19 août par les policiers de la sous-direction antiterroriste. Sept se situaient dans l’Hérault, les autres dans les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Atlantiques, l’Aveyron, l’Aude et le Tarn.
[bleu]Mis en ligne mercredi 26 août 2009[/bleu]

Jérémy, 19 ans, a été tué à coups de couteau dans la nuit de vendredi à samedi. Le drame s’est passé sur le pont de Claracq, à Nay, vers 2h30, alors que le jeune homme rentrait chez des amis qui l’hébergeaient. Trois des cinq jeunes interpellés immédiatement après les faits sont désormais en prison. Deux ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Tous les cinq ont été mis en examen pour homicide volontaire, violences aggravées et soustraction de preuves. Ils sont âgés de 23 à 28 ans. Parmi les jeunes placés en détention, il y aurait l’auteur des coups de couteau. Il aurait reconnu sa culpabilité. Le conditionnel est de mise parce que les autorités restent très discrètes. On sait aussi que l’arme du crime a disparu et que les gendarmes recherchent un 6e jeune susceptible d’être impliqué dans la bagarre. Tous ces suspects appartiennent à la communauté des gens du voyage sédentarisés. La tension est montée d’un cran à Nay. Le maire ne comprend pas les rumeurs de représailles qui circulent alors que l’auteur présumé et ses complices ont été interpellés. Il a lancé un appel au calme. Les fêtes de Nay doivent se terminer demain mardi. On espère qu’aucun incident ne viendra salir la mémoire de Jérémy.
[bleu]Mis en ligne lundi 24 août 2009[/bleu]

Agression mortelle de Nay : cinq personnes mises en examen
L’enquête sur la mort du jeune Jérémy Censier aux fêtes de Nay a progressé hier soir avec la mise en examen de 5 personnes. Elles ont été déférées au parquet et devaient être écrouées dans la foulée. Jérémy a bien succombé à un coup de couteau. C’est ce qu’a révélé l’autopsie pratiquée sur son corps hier matin. Le jeune homme a reçu plusieurs coups au visage, un seul au thorax, celui qui lui aura été fatal. On n’a toujours que très peu de précisions sur les circonstances de l’altercation. Pourquoi la bagarre a-t-elle éclaté ? Peut-être pour une cigarette alors que Jérémy ne fumait pas. Qui a porté le coup mortel ? C’est ce que tentent de déterminer les enquêteurs. Des confrontations ont encore eu lieu hier soir. Cinq personnes étaient en garde à vue depuis samedi, à savoir quatre hommes et une femme, âgées de 23 à 28 ans, des jeunes gens originaires de Nay et de Tarbes. Présentés au Parquet tard hier soir, ils ont été mis en examen pour homicide volontaire, violences aggravées et soustraction de preuves, l’arme du crime n’ayant pas été retrouvée. Le juge des libertés et de la détention a décidé de leur incarcération. L’enquête est loin d’être terminée. Les gendarmes recherchent un 6e participant à l’agression mortelle. Il s’agirait d’un mineur, âgé de 16 ans.
[bleu]Mis en ligne dimanche 23 août 2009[/bleu]

Dimanche matin : marche silencieuse à Nay -
Une marche silencieuse a eu lieu ce dimanche matin, à la sortie de la messe, à Nay, à la mémoire du jeune homme de 19 ans, Jérémy Censier, tué dans la nuit de vendredi à samedi par arme blanche. Une gerbe a été déposée. Jérémy Censier était originaire de Saint-Cricq, près de l’Isle-Jourdain, dans le Gers. Le drame s’est déroulé vers 2h30, sur le pont de Claracq. Jérémy Censier retournait vers son lieu d’hébergement lorsqu’il a été accosté par un groupe de personnes. Une bagarre a alors éclaté pour une raison indéterminée. Un des membres du groupe a sorti un couteau et a touché la victime au niveau du cœur. La mairie de Nay a décidé de maintenir la fête. Elle a été écourtée la nuit dernière. Aujourd’hui, le programme a été fortement allégé. Depuis hier, ce drame est au centre de toutes les conversations dans la petite commune nayaise. L’autopsie du corps de Jérémy doit être pratiquée dans la journée. Plusieurs dizaines de personnes ont été entendues par la section de la brigade des recherches de la gendarmerie de Pau. Hier soir, cinq personnes – un homme et une femme – étaient en garde à vue. Selon le site internet du quotidien Sud-Ouest, trois jeunes Lourdais ont été témoins de la scène.
[bleu]Mis en ligne dimanche 23 août 2009[/bleu]

Un mort cette nuit aux Fêtes de Nay !
Un jeune de 19 ans, Jérémy Censier, demeurant à Saint-Cricq (Gers) a été tué dans la nuit de vendredi à samedi, vers 2h30 du matin, lors des Fêtes de Nay. Le drame s’est produit au cours d’une bagarre. Le jeune a reçu plusieurs coups de couteau.. Il y a eu également deux blessés légers. Quatre hommes et une femme étaient en garde à vue samedi soir.
[bleu]Mis en ligne samedi 22 août 2009[/bleu]

Lagrange : découverte de 146 pieds de cannabis dans un lopin de terre
Les gendarmes de la communauté de brigades de Lannemezan ont découvert 146 plants de cannabis dans un lopin de terre d’une propriété située à Lagrange, près de Lannemezan. L’occupant des lieux, un homme de 43 ans, a reconnu avoir planté les 146 pieds de cannabis. Lors de l’enquête, les gendarmes ont découvert également un laboratoire permettant de cultiver et d’assurer la continuité et la production de cannabis. Placé en garde à vue, l’homme a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire. Il comparaîtra le 15 décembre prochain devant le tribunal correctionnel de Tarbes sous le chef d’inculpation d’usage et de détention de stupéfiants.
[bleu]Mis en ligne samedi 22 août 2009[/bleu]

Nouilhan : un cyclomotoriste percute un sanglier
Hier matin, vers 5 heures, sur la RD 935, un cyclomotoriste âgé de 25 ans qui se rendait à son travail aux établissements Grimaud-Montfort, a percuté un sanglier qui gisait sur la chaussée. L’animal avait été vraisemblablement heurté par un véhicule quelque temps auparavant. Le jeune homme a été légèrement blessé à un bras.
[bleu]Mis en ligne samedi 22 août 2009[/bleu]

Campan : un motocycliste blessé
Hier soir, vers 18 h, route des cols, à hauteur de la chapelle Saint-Roch, à Campan, une automobile et une moto sont entrées en collision. Souffrant d’une fracture ouverte de la jambe, le motard a été évacué vers l’hôpital de Tarbes.
[bleu]Mis en ligne samedi 22 août 2009[/bleu]

Marseillan : un automobiliste grièvement blessé
Mercredi soir, vers 21 h, un automobiliste, David Laporte, âgé de 38 ans, demeurant à Peyrun, qui circulait sur la route départementale 632, entre Chelle-Debat et Castelvieilh, a perdu le contrôle de son véhicule pour une raison indéterminée, au niveau de la commune de Marseillan. La voiture a effectué plusieurs tonneaux et s’est immobilisé dans un champ en contrebas. A l’arrivée des sapeurs-pompiers, du SMUR et des gendarmes, l’automobiliste était allongé dans le prél, après avoir été vraisemblablement éjecté. Grièvement blessé, il a été médicalisé sur place puis transporté au centre hospitalier de Tarbes.
[bleu]Mis en ligne vendredi 21 août 2009[/bleu]

Ibos : un motard légèrement blessé
Hier, vers 14 h 15, un motard a été légèrement blessé suite à une chute au rond-point de l’A64 à Ibos. Il a été transporté le centre vital de Tarbes par les sapeurs-pompiers.
[bleu]Mis en ligne vendredi 21 août 2009[/bleu]

Une cache de l’ETA a été découverte à Ferrières (65)
Hier, le ministre de l’Intérieur espagnol, Alfredo Pérez Rubalcaba, a annoncé qu’une cache contenant 100 kilos de nitrate d’ammonium et 12 litres de nitrométhane venait d’être découverte sur la commune de Ferrières, dans les Hautes Pyrénées. Lors de la conférence de presse, Alfredo Pérez Rubalcaba a précisé que les trois membres présumés de l’ETA arrêtés le matin en Savoie appartenaient bien à l’appareil logistique-militaire de l’ETA. Aitzol Etxaburu, Alberto Machain et Andoni Sarasola distribuaient les armes, les munitions et les explosifs aux commandos, ils auraient pris ainsi substitué Itziar Plaza, après son arrestation le 4 juillet dernier. La police a saisi quatre revolvers, d’importantes sources informatiques, et une fourgonnette de marque Peugeot, volée en juin dernier. 42 détonateurs et des dispositifs explosifs prêts à exploser a précisé Alfredo Pérez Rubalcaba.
Cette découverte à Ferrières, à 40 kms de la frontière franco-espagnole, fait suite à l’arrestation mercredi matin de trois membres présumés de la logistique de l’appareil militaire de l’ETA mercredi matin à Le Corbier Villarembert, dans les Alpes françaises.
"Nous voulons relier cette découverte à l’arrestation des trois membres présumés de l’ETA", a affirmé le ministre de l’Intérieur espagnol.
Le ministre a, en outre, annoncé que le "destin inexorable" des membres de l’ETA est la prison, que même si l’ETA continue de commettre des attentats, les forces de sécurité "vont continuer à les poursuivre jusqu’à ce que l’on en finisse"
[bleu]Mis en ligne jeudi 20 août 2009[/bleu]

Lourdes : perte de contrôle, un touriste canadien tué
Lundi soir, vers 20h25, un véhicule venant de Peyrouse, sur la RD 937, et se dirigeant vers Lourdes, a quitté, pour une raison indéterminée, sa voie de ciculation et s’est retrouvé dans le fossé, le long de la voie ferrée. Quatre personnes se trouvaient à bord, des touristes canadiens : un couple, leur fille et leur gendre. Ce dernier, âgé de 39 ans, passager arrière droit, a été éjecté et est décédé sur le coup. Les trois autres personnes fortement choquées et blessées ont été transportées au centre hospitalier de Lourdes par les sapeurs-pompiers.
_ [bleu]Mis en ligne mercredi 19 août 2009[/bleu]

Lourdes : plusieurs affaires solutionnées par la police
En quelques jours, les services de police du commissariat de Lourdes ont solutionné plusieurs affaires. Début août, un commerçant qui avait un doute sur un chèque de 650 euros remis par un couple venant d’effectuer chez lui des achats, donnait le signalement de l’homme et de la femme au commissariat. Très vite, on s’apercevait que le chèque était volé. Quelques instants plus tard, une patrouille interpellait, près de la Poste, un couple correspondant au signalement donné. Conduit au commissariat, le couple était confondu et les articles achetés avec le chèque volé étaient retrouvés. L’enquête allait démontrer qu’un chéquier avait été dérobé dans un véhicule, près du marché à Lourdes. Un deuxième chèque avait été écoulé dans la cité mariale et cinq autres chèques le matin même à Argelès-Gazost et dans la région. Poussant plus loin leurs investigations, les policiers ont constaté qu’un autre vol avait été commis dans un véhicule et deux vols avec effraction les jours précédents à Argelès encore et dans les alentours. L’homme appartenant à la communauté des gens du voyage, une perquisition a eu lieu dans le camp où le couple demeurait et a permis de récupérer une bonne partie des objets achetés frauduleusement, représentant une valeur de 1 800 euros. La femme a été mise hors de cause. L’homme, âgé de 22 ans, a été présenté au parquet puis écroué.

Le 11 août, dans l’après-midi, la BAC lourdaise repérait le manège d’une femme et de ses deux enfants, âgés de 11 et 9 ans qui se livraient à des vols à l’étalage. Etroitement surveillés par les policiers, ils ont été pris en flagrant délit. Les enfants opéraient et la maman récupérait. Cette femme, âgée de 36 ans, appartenant à la communauté des gens du voyage, avait sur elle 450 euros de marchandises. Après sa garde à vue, la maman a été remise en liberté. Elle comparaîtra prochainement devant le tribunal correctionnel.

Le 12 août, avenue Alexandre Marqui, une patrouille de policiers en renfort a procédé à l’interpellation de deux jeunes Lourdais, de 19 et 20 ans, trouvés en possession de 10 grammes et un gramme de résine de cannabis. Ils seront convoqués ultérieurement par la justice pour comparution devant le tribunal.

Le 13 août, dans la soirée, une BAC en renfort a interpellé deux autres jeunes, des touristes, âgés de 19 ans, trouvés en possession de 10 grammes et 19 grammes de résine de cannabis. Ils ont fait l’objet d’un rappel à la loi.
[bleu]Mis en ligne mercredi 19 août 2009[/bleu]

Lourdes : spectaculaire opération de sauvetage la nuit dernière au Béout
Hier après-midi, 4 personnes de la communauté des gens du voyage venues en pèlerinage à Lourdes et domiciliés à Argenteuil (95), dans le Loiret et le Cher, étaient parties faire une excursion au Béout. Ces quatre hommes, âgés de 20 à 43 ans, se sont laissé surprendre par la nuit. Perdus, ils ont été incapables de retrouver leur chemin. L’un des quatre hommes a alors appelé avec son téléphone portable. Le commissariat de police a été avisé, à 22h30, que ces quatre hommes étaient quelque peu affolés. Dans la foulée, le commandant Patrick Spinosi, patron du commissariat, a fait appel aux CRS du poste de secours de Gavarnie. La conversation téléphonique laissait supposer que les quatre hommes étaient engagés sur un flanc de montagne. Il leur a été conseillé de rester sur place. L’hélicoptère de la Sécurité Civile est arrivé avec un énorme projecteur et a repéré les quatre personnes égarées. Les CRS, habitués à ce genre d’exercice lors des secours en montagne, sont descendus et ont rassuré les quatre hommes. Deux d’entre eux ont été d’abord hélitreuillés et conduits par la voie des airs au stade Antoine Béguère. Une deuxième rotation a permis de récupérer les deux autres hommes, posés eux aussi au stade Antoine Béguère. Ils ont ensuite retrouvé leur lieu de résidence. Cette opération de sauvetage a été rondement menée et n’est pas passée inaperçue dans la cité mariale.
[bleu]Mis en ligne mercredi 19 août 2009[/bleu]

Sanctuaires ND Lourdes : un pilleur de tronc pris en flagrant délit
Hier, vers 12h, les services de sécurité des Sanctuaires ont interpellé un individu en flagrant délit de vol dans un tronc qui collecte les dons des pèlerins. Le butin était maigre car il commençait à peine son forfait. Il a été remis à la police. Placé en garde à vue et entendu, le pilleur de tronc a été remis en liberté et fera l’objet d’une prochaine convocation devant le tribunal correctionnel.
[bleu]Mis en ligne mercredi 19 août 2009[/bleu]

Narbonne-Plage : une poussette percutée par une voiture, une fillette de 18 mois originaire de Momères tuée
Coralie, une fillette de 18 mois, est morte samedi dans la station balnéaire de Narbonne-plage, dans l’Aude, après que la poussette dans laquelle elle se trouvait eut été percutée par une voiture. Le père de l’enfant, David Fourcade, venu en vacances depuis Momères, "s’est engagé sur un passage piéton avec la poussette, vers 19h00" au cœur de la zone touristique de Narbonne-plage, très fréquentée samedi, quand une voiture a heurté la poussette. La maman et ses deux autres enfants, âgés de 11 et 8 ans, suivaient derrière. La conductrice, âgée de 79 ans, a stoppé sa puissante berline après le choc, mais la fillette est morte sur le coup. La vieille dame a été placée en garde à vue. Un médecin a considéré que son état santé n’était pas compatible avec la garde à vue et elle a été hospitalisée. Elle a été entendue dimanche par les enquêteurs de la gendarmerie. Ce drame épouvantable anéantit une famille bigourdane qui passait sur le littoral audois sa première journée de vacances. A Momères, c’est la consternation. Les obsèques de Coralie seront célébrées le mercredi 19 août, à 14h30, en l’église de Momères.
_ [bleu]Mis en ligne lundi 17 août 2009[/bleu]

Tarbes : appel au GRIMP pour l’évacuation d’une personne de forte corpulence
Hier, en fin d’après midi, une dame de forte corpulence s’est blessée en glissant dans son appartement, situé au 5e étage, à la cité du Martinet à Tarbes. Devant l’impossibilité d’une évacuation par les escaliers (l’immeuble n’a pas d’ascenseur), les sapeurs-pompiers ont fait appel au groupe d’intervention en milieu périlleux (GRIMP). Il a été procédé à l’installation d’un système de poulie afin d’évacuer la victime en rappel par la fenêtre de son appartement. Une fois le dispositif mis en place, l’intervention a été rapide. Une quinzaine de sapeurs-pompiers placés sous les ordres du capitaine Narfin et du major Allus ont participé à cette spectaculaire opération.

Tribunal correctionnel : six mois avec sursis suite à une bagarre
Le 14 octobre 2007, une bagarre avait opposé deux hommes à la salle des fêtes de Gayan. L’un d’eux a la réputation d’être bagarreur. Il a été condamné à six mois de prison avec sursis. La partie civile a la possibilité de saisir la Civi (Commission d’indemnisation des victimes d’infractions). Une expertise médicale a été demandée ainsi qu’une provision de 1 000 euros.


[bleu]Mis en ligne lundi 17 août 2009[/bleu]

Lannemezan : un jeune automobiliste se tue
Encore un drame de la route dans notre département. Hier, vers 10 h 36,un automobiliste, Nicolas Ricaud, âgé de 26 ans, demeurant à Lannemezan, a perdu le contrôle de son véhicule sur la route de Galan à Lannemezan, face à l’entrée des haras, au lieu-dit « Les Barraquès ». La voiture a violemment heurté un poteau téléphonique. A l’arrivée des secours, le malheureux conducteur avait cessé de vivre. L’accident est survenu après que Nicolas Ricaud ait terminé le dépassement d’un engin agricole. La communauté de brigades de gendarmerie de Lannemezan est chargée de l’enquête. Ce nouveau drame porte à quinze le nombre des victimes de la route dans les Hautes-Pyrénées depuis le début de l’année. Il a suscité une très vive émotion sur le plateau où la famille Ricaud est très connue et estimée. Nicolas travaillait au centre hospitalier de Lannemezan, comme sa maman.
[bleu]Mis en ligne vendredi 14 août 2009[/bleu]

Bareille : perte de contrôle
Hier, à 16 h 50, un conducteur âgé de 88 ans, demeurant à Pouy, hameau du village de Bareilles, dans le Louron, a perdu le contrôle de son véhicule qui a effectué plusieurs tonneaux avant de tomber en contrebas de la route. Il a fallu procéder à la désincarcération de l’automobiliste qui a été transporté au centre hospitalier de Lannemezan par les sapeurs-pompiers.
[bleu]Mis en ligne vendredi 14 août 2009[/bleu]

Ibos : collision entre deux camions, un blessé léger
Hier, à 10 h, deux poids lourds sont entrés en collision sur la route de Pau. Tous deux circulaient dans le sens Tarbes-Ibos. Le chauffeur du premier camion a été légèrement blessé et transporté au centre hospitalier de Tarbes.
[bleu]Mis en ligne jeudi 13 août 2009[/bleu]

Un parachutiste du 35e RAP décède lors d’un saut à l’école de parachutisme de Bouloc (47)
Hier, vers 17 h, Arnaud Paramelle, militaire au 35e Régiment d’artillerie parachutiste de Tarbes, a trouvé la mort lors d’un saut effectué au lieu-dit Cardinal, à l’école de parachutisme de Bouloc (Tarn et Garonne). Arnaud Paramelle était moniteur agréé par la Fédération et avait rejoint cette école tout récemment. L’accident est survenu à l’atterrissage alors qu’il était chargé de filmer un saut en tandem. Ce parachutiste expérimenté était marié, sans enfant. Il préparait sa reconversion dans le civil. Une enquête est conduite par les gendarmes de la brigade de Castelsarrasin pour déterminer les causes de ce dramatique accident.
[bleu]Mis en ligne mercredi 12 août 2009[/bleu]

Une Tarbaise victime du collet marseillais
Une Tarbaise qui effectuait, dimanche soir, un retrait au distributeur d’une banque situé cours Gambetta s’était fait substituer sa carte bancaire. Une mention sur une feuille de papier indiquait qu’en raison des travaux sur le cours Gambetta le distributeur pouvait dysfonctionner. Elle invitait les clients à taper deux fois le code confidentiel puis à appuyer sur la touche "annuler". Ce stratagème permettait évidemment de ne pas rendre la carte. Le voleur a pu effectuer par la suite plusieurs retraits dans des distributeurs de Tarbes et a effectué des achats. Le préjudice serait d’environ 2500 euros. La victime a porté plainte au commissariat de Tarbes et a informé sa banque.
[bleu]Mis en ligne mercredi 12 août 2009[/bleu]

Tarbes : un camion et ses 17 tonnes de paille se renversent au rond-point de Bastillac
Hier, vers 17 h, un ensemble routier transportant 17 tonnes de paille s’est renversé au bout de l’avenue d’Azereix, au rond-point de Bastillac. Le chauffeur qui est resté suspendu dans la cabine par la ceinture de sécurité n’a pas été blessé. Il allait livrer la paille à Soumoulou. Une déviation a été mise en place pour permettre à l’entreprise Grisenti d’effectuer le relevage du camion et de son chargement. À 18 h, l’ensemble routier avait été redressé.
[bleu]Mis en ligne mercredi 12 août 2009[/bleu]

Paréac : incendie dans une maison d’habitation
Lundi, vers 23 h, à Paréac, les voisins d’une maison située près de la mairie ont donné l’alerte en voyant de la fumée s’échapper de l’habitation. Rapidement sur les lieux, les pompiers ont maîtrisé le sinistre. Seul, le salon a été endommagé.
[bleu]Mis en ligne mercredi 12 août 2009[/bleu]

Incendie à Sénac
Dans la nuit de lundi à mardi, un feu d’origine accidentelle s’est déclaré dans les bâtiments de la ferme SCEA La Merlère, à Sénac. Une quarantaine de sapeurs-pompiers d’Andrest, Bordères et Vic-en-Bigorre et leurs collègues de Rabastens ont mis tout en oeuvre pour sauver le troupeau de 110 vaches laitières se trouvant à l’intérieur et éviter que le feu ne se propage à l’habitation de la famille Castaing.
[bleu]Mis en ligne mercredi 12 août 2009[/bleu]

Tribunal correctionnel : bénévolat ou travail au noir ?
Un chef d’équipe marocaine chargé du recrutement, au Maroc, d’ouvriers agricoles pour un vignoble du Madiran a-t-il profité de leurs services pour effectuer des travaux dans sa maison ? L’affaire a été évoquée devant le tribunal correctionnel suite à la plainte d’un des ouvriers. Du côté de l’accusation, on parle d’exploitation et d’esclavage. Pour la défense, il s’agit de bénévolat d’où la demande de relaxe. Le jugement sera rendu le 18 août.
[bleu]Mis en ligne mardi 11 août 2009[/bleu]

Maubourguet : deux lignes de haute tension arrachées
Hier, vers 9 h 15, un camion-grue a arraché deux lignes de haute tension, rue de la Petite-Vitesse à Maubourguet. Le chauffeur a été légèrement blessé et transporté au centre hospitalier de Tarbes. Cet accident a eu pour conséquence de priver une partie de la commune d’électricité. Le secteur a été sécurisé par les pompiers et les services d’EDF ont procédé à la réparation durant deux heures de temps.
[bleu]Mis en ligne mardi 11 août 2009[/bleu]

Tarbes : agression au couteau dans une buvette
Jeudi soir, place de Verdun, à Tarbes, un incident qui aurait pu avoir de graves conséquences s’est déroulé après un concert qui avait drainé la grande foule dans le centre-ville. Un homme âgé de 60 ans, "imbibé" d’alcool, a secoué les montants d’une buvette parce qu’on refusait de lui servir un verre. Au moment où le patron du bar s’est approché, il lui a porté un coup de couteau dans le dos. Fort heureusement, le cafetier n’a été que légèrement blessé. Il est sorti rapidement de l’hôpital où les pompiers l’avait conduit vers 1h30. L’agresseur a été interpellé par les policiers. Il a été remis en liberté après sa garde à vue et devra répondre de son comportement devant la justice.
[bleu]Mis en ligne lundi 10 août 2009[/bleu]

La route du Riouumajou interdite à la circulation après la chute d’un bloc de pierre
Hier, vers 13 h 30, un énorme bloc de pierre s’est détaché de la montagne et s’est immobilisé sur la chaussée de la RD 19 qui conduit à l’hospice du Rioumajou, lieu touristique très fréquenté situé sur la commune de Saint-Lary. Fort heureusement, personne ne se trouvait dans le secteur à ce moment-là. La circulation a été interrompue durant le temps que les services des routes du conseil général interviennent pour dégager la chaussée. À 17 h, la circulation a été rétablie. Toutefois, depuis hier soir, la RD 19 a été interdite à la circulation par arrêté préfectoral afin de permettre, aujourd’hui, l’inspection des lieux par le SRTM (Service de restauration des territoires de montagne).
[bleu]Mis en ligne lundi 10 août 2009[/bleu]

Madiran : blessé par une tondeuse
Alors qu’il utilisait une tondeuse autoportée, un employé du CAT de Madiran a été sérieusement blessé à un bras. Médicalisé sur place, il a été ensuite transporté au centre hospitalier de Tarbes par l’ambulance des sapeurs-pompiers.
[bleu]Mis en ligne samedi 8 août 2009[/bleu]

Secours en montagne
Hier, en début d’après-midi, les CRS de Saint Lary ont porté secours à un randonneurs âgé de 47 ans, demeurant à Saint-Malo, qui s’était bloqué le genou près du refuge de La Soula, au-dessus de la commune de Loudenvielle.
[bleu]Mis en ligne samedi 8 août 2009[/bleu]

Prudence pour tous aux abords des ouvrages hydroélectriques
Même quand il fait beau, et à tout moment, l’eau peut monter brusquement en raison du fonctionnement des installations hydroélectriques. En période de forte consommation, les centrales doivent répondre rapidement à la demande. Cette souplesse et cette réactivité entraînent des lâchers d’eau qui peuvent présenter un réel danger pour les personnes : risque d’être emporté par le courant, d’être aspiré par un tourbillon et de se noyer, même si on sait bien nager. Par conséquent, il est dangereux de s’aventurer dans le lit des cours d’eau, sur les îles et les bancs de graviers qui se trouvent à proximité des installations hydroélectriques. Pour en savoir plus, lire le document ci-dessous :


[bleu]Mis en ligne samedi 8 août 2009[/bleu]

Dérochement de 70 brebis au Moudang (Vallée d’Aure)
Nous apprenons que 70 brebis ont « déroché » dans le secteur du Moudang en vallée d’Aure, sur la commune d’Aragnouet appartenant à un éleveur de Cadéac. Ce secteur est en zone potentielle d’adhésion du Parc National des Pyrénées. Les gardes du Parc recherchent les causes de cet accident qui pourrait être attribué à un passage d’ours. Il est actuellement trop tôt pour l’affirmer. Ce type d’accident reste tout à fait exceptionnel en dehors des cas d’attaques ou de passages d’ours. EN SAVOIR +... (Louis Dollo)
[bleu]Mis en ligne vendredi 7 août 2009/bleu]

Maubourguet : des brebis attaquées vraisemblablement par des chiens errants
Dans la nuit de mardi à mercredi, un troupeau de moutons, propriété d’un habitant de Maubourguet, a été sauvagement attaqué alors qu’il se trouvait dans un enclos sécurisé. Dix-sept brebis paniquées ont été retrouvées sur les rives de l’Adour et cinq cadavres ont été découverts au milieu de la rivière. De forts soupçons pèsent sur des chiens errants. Ces faits se sont déroulés en l’absence des propriétaires actuellement en vacances.
[bleu]Mis en ligne jeudi 6 août 2009[/bleu]

Lourdes : le magasin Distri cambriolé deux fois en quatre jours
Le magasin Distri, situé zone industrielle de Saux, à Lourdes, qui vend de la vaisselle et du matériel électrique pour les hôtels a été cambriolé à deux reprises. La première fois, dans la nuit de samedi à dimanche où les malfaiteurs sont parvenus à neutraliser l’alarme, ce qui laisse supposer qu’ils connaisaient bien les lieux. La seconde fois, dans la nuit de mardi à mercredi où une vitre a été cassée, ce qui a permis aux individus de s’emparer des objets situés à portée de main.
[bleu]Mis en ligne jeudi 6 août 2009[/bleu]

Des faux billets de 20 € à Lourdes ?
Des billets photocopiés en couleur sur de vulgaires feuilles blanches circuleraient-ils à Lourdes ? Un commerçant a été victime de cette imitation. Il s’en est aperçu en fin de journée en comptant sa recette. Il convient donc de faire attention aux billets, de toucher, regarder et incliner. Des gestes simples qui permettent, en quelques secondes, de vérifier l’authenticité de son billet. Pour distinguer le vrai du faux billet, il suffit de retenir un ou deux signes distinctifs. (Lire)
[bleu]Mis en ligne jeudi 6 août 2009[/bleu]

Sarriac-Bigorre : chute de vélo
Hier, à 10 h 50, route de Bazillac à Sarriac-Bigorre, une jeune fille a chuté de son vélo. Blessée, elle a été transportée au centre hospitalier de Tarbes par le sapeurs-pompiers.
[bleu]Mis en ligne jeudi 6 août 2009[/bleu]

Secours en montagne
Ces jours-ci, les CRS du poste de secours de Gavarnie ont effectué plusieurs sorties pour venir en aide à des randonneurs blessés le plus souvent à la suite de chutes. Ils sont également intervenus sur le site de Couraduque où un parapentiste était tombé au sol peu après son décollage.
[bleu]Mis en ligne jeudi 6 août 2009[/bleu]

Accident de parapente à Génos
Hier après-midi, à 15 h 55, le passager d’un parapente en binôme s’est sérieusement blessé lors de l’ atterrissage entre le parking et le lac de Génos-Loudenvielle. Souffrant d’un traumatisme lombaire grave, il a été évacué par l’hélicoptère de la gendarmerie vers l’hôpital de Tarbes. Le moniteur n’a pas été blessé.
[bleu]Mis en ligne jeudi 6 août 2009[/bleu]

Séméac : perte de contrôle
Mardi soir, à 20 h, un automobiliste circulant sur le pont d’Alstom a perdu le contrôle de son véhicule. La conducteur a été blessé sérieusement et transporté au centre hospitalier de Tarbes par les sapeurs-pompiers.
[bleu]Mis en ligne jeudi 6 août 2009[/bleu]

Tarbes : braquage avorté au tabac-presse-PMU "Le Fontenoy"
Lundi soir, à 19 h 25, quelques instants avant la fermeture, un individu cagoulé et armé a braqué la caisse du Fontenoy - magasin situé 17 rue Gaston Manent à Tarbes - alors que Ghislaine, l’épouse du propriétaire Alain Minvielle, se trouvait seule. Cette dernière a reculé et est parvenue à sortir. L’agresseur a aussitôt rangé son pistolet dans le pantalon et a pris la fuite. La scène a été entièrement filmée par le système vidéo du magasin. Le malfaiteur serait âgé d’une vingtaine d’années (1,75m à 1,80m). Il portait un pantalon en treillis. Il est activement recherché par la police.
[bleu]Mis en ligne mercredi 5 août 2009[/bleu]

Gavarnie : décès d’un randonneur.
Hier, vers 17 h 15, un randonneur de 52 ans, originaire de l’Isère, est décédé suite vraisemblablement à un malaise cardiaque, à proximité du vallon de Betpouey. Il marchait en compagnie de son fils de 23 ans. À l’arrivée des secouristes du poste CRS de Gavarnie, le randonneur avait cessé de vivre. Sa dépouille a été évacuée par hélicoptère.
[bleu]Mis en ligne mercredi 5 août 2009[/bleu]

Tarbes : nid de frelons.
Hier, à 9 h 45, les sapeurs-pompiers sont intervenus, chemin du Clauzier, à Tarbes, pour procéder à la destruction d’un nid de frelons asiatiques qui se trouvait dans les arbres, à une quinzaine de mètres de hauteur.
[bleu]Mis en ligne mercredi 5 août 2009[/bleu]

Tarbes : feu de poubelles.
Dans la nuit de lundi à mardi, à 3 h 45, les sapeurs-pompiers sont intervenus au 54, de la rue Brauhauban à Tarbes, pour éteindre un feu de poubelles qui s’était propagé à un compteur à gaz, ce qui a nécessité l’intervention des services de Gaz de France. Un bâtiment a a même dû être évacué.
[bleu]Mis en ligne mercredi 5 août 2009[/bleu]

Tarbes : 2,04 g pour un automobiliste
Samedi, à 19 h 15, après un accident matériel survenu au feu tricolore de la rue Gambetta à Tarbes, les policiers ont trouvé curieux le comportement d’un automobiliste qui venait de percuter par l’arrière la voiture qui le précédait. Le contrôle de l’alcoolémie a révélé la présence de 2,04 g d’alcool dans le sang. L’automobiliste a reconnu avoir bu lors d’une partie de pétanque entre amis. Il comparaîtra prochainement devant le tribunal correctionnel.
[bleu]Mis en ligne lundi 3 août 2009[/bleu]

Tarbes : un cyclomotoriste blessé
Samedi, 17 h 18, un cyclomotoriste été sérieusement blessé lors d’une collision avec une voiture, rue de Cronstadt à Tarbes. Il a été transporté au centre hospitalier par les sapeurs-pompiers.
[bleu]Mis en ligne lundi 3 août 2009[/bleu]

Soues : trois blessés dans une collision en chaîne
Samedi, à 14 h, rue Henri Barbusse à Soues, trois voitures sont entrées en collision. Trois blessés dont un enfant ont été transportés au centre hospitalier de Tarbes par les sapeurs-pompiers.
[bleu]Mis en ligne lundi 3 août 2009[/bleu]

Secours en montagne
Deux interventions samedi pour les secouristes du Peloton de gendarmerie de haute montagne de Pierrefitte-Nestalas. La première fois à 19 h, au Balaïtous, où deux randonneurs espagnols se trouvaient en difficulté. Ensuite, à 20h10, à l’échelle des Sarradets à Gavarnie, pour récupérer deux autres randonneurs espagnols.
[bleu]Mis en ligne lundi 3 août 2009[/bleu]

Liac : un automobiliste blessé
Samedi, à 22 h 15, un automobiliste s’est endormi au volant sur la RD 6. En vacances dans la région, le conducteur a été blessé et transporté au centre hospitalier de Tarbes par les sapeurs-pompiers.
[bleu]Mis en ligne lundi 3 août 2009[/bleu]

A 64 : 10 blessés dans une collision en chaîne
Dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 0 h 20, sur l’autoroute A 64, à hauteur de Saint-Laurent-de-Neste, dans le sens Toulouse-Bayonne, quatre voitures sont entrées en collision. Cet accident a fait 10 blessés qui ont été évacués vers les hôpitaux de Lannemezan, Saint-Gaudens et Toulouse. Sur place, on notait les pompiers de Capvern, Lannemezan, Montréjeau et Saint-Gaudens, le SAMU 31 et le personnel des Autoroutes du sud de la France. Pendant près de deux heures, l’autoroute a été coupée afin de permettre l’évacuation des blessés. Fort heureusement, aucune vie n’était en danger. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes de cette collision en chaîne.
[bleu]Mis en ligne samedi 1er août 2009[/bleu]

194 km/h sur l’autoroute pour un automobiliste portugais
Le peloton autoroutier de Tarbes a contrôlé un automobiliste portugais à 194 km/h. Celui-ci roulait à bord d’une puissante BMW dans le sens Toulouse-Bayonne. Ce conducteur qui rentrait chez lui au Portugal a écopé d’une amende de 750 €. Il devra répondre en outre à une convocation devant le tribunal correctionnel de Tarbes.
[bleu]Mis en ligne samedi 1er août 2009[/bleu]

Feux de végétation à Caixon et Saint-Lanne
Hier, à 12 h 50, les pompiers de Vic-en-Bigorre et de Maubourguet sont intervenus à Caixon pour éteindre un feu de végétation qui a détruit un hectare. Ceux de Maubourguet sont venus renforcer les pompiers gersois, à 15 h, pour circonscrire un autre incendie qui a détruit deux hectares de végétation à Saint-Lanne.
[bleu]Mis en ligne samedi 1er août 2009[/bleu]

Tribunal : l’éleveur condamné pour mauvais traitements sur animaux
Le 16 juin dernier, Daniel C., éleveur à Loucrup, avait comparu devant le tribunal correctionnel de Tarbes pour mauvais traitements sur animaux et défaut d’équarrissage. L’affaire avait été mise en délibéré. Le tribunal correctionnel de Tarbes vient de rendre son jugement. Les infractions ont été requalifiées en sévices graves sur animaux. La confiscation des bovins a été ordonnée par le tribunal. Daniel C. a été condamné à six mois de prison avec sursis, 14 676 euros à verser à l’OABA (oeuvres d’assistance aux bêtes d’abattoir), 1 000 euros de dommages-intérêts à l’APPA équidés et à 400 euros de frais de justice pour les deux associations.
[bleu]Mis en ligne vendredi 31 juillet 2009[/bleu]

Lannemezan : deux blessés légers
Hier, vers 11 h 50, au lieu-dit "Les Barraquès", sur la RD 939, à Lannemezan, deux voitures sont entrées en collision. Les deux conducteurs ont été légèrement blessés et évacués sur le centre hospitalier de Lannemezan pour les sapeurs-pompiers.
[bleu]Mis en ligne vendredi 31 juillet 2009[/bleu]